❤ Senden Home ❤


Depuis trois ans déjà, grâce à vos commandes, A-QUI-S reverse une partie de ses bénéfices à la Fondation Senden Home. Cette fondation vient en aide aux enfants des rues des Philippines. Si A-QUI-S a choisi cette association, c’est d’abord parce qu’elle vient en aide aux enfants et aussi parce que les dons sont reversés sans intermédiaire.

Senden Home

Quelle est cette fondation ? Comment et pour qui fonctionne-t-elle ? Quel est son but ? On vous dit tout :

Senden Home, c’est quoi ?

Senden, c’est le nom du fondateur de ce foyer de jeunes des rues de Manille, aux Philippines, Francis Senden. Le foyer Senden Home a ouvert ses portes en 1974 à quinze enfants de la rue, qui sont devenus aujourd’hui les co-fondateurs de Senden Home.

En 2002, Senden Home est devenue une fondation indépendante : c’est une ONG (Organisation Non Gouvernementale) à but non lucratif, reconnue par le gouvernement philippin comme « œuvrant au bien-être et au développement des enfants ».

Pour qui ?

47% de la population des Philippines vivait au-dessous du seuil de pauvreté, en 1997. En 2006, ce chiffre est passé à 73%. En juillet 2012, presque 30% de la population vivait avec 0.47 €/jour voire moins (chiffres FranceTV info). Ajoutez à cela des évènements climatiques réguliers et des confrontations armées, de nombreux philippins sont en proie à une grande insécurité.

Des milliers d’enfants – souvent jeunes – vivent dans les rues de Manille :

  • Certains ont quitté leur famille pour diverses raisons (abandon, maltraitance, parents emprisonnés ou absents). En cherchant une appartenance dans la rue, bon nombre d’entre eux sont devenus membres de de gangs. Vivant de mendicité et en proie à de nombreux dangers comme la prostitution ou la drogue.
  • D’autres, mendiants, ramasseurs d’ordures ou vagabonds, ont été arrêtés par la police. Certains d’entre eux ont pu commettre de petits vols, parce qu’ils avaient faim.
  • D’autres, enfin, travaillent. Ceux-là vivent dans leur famille mais passent leur temps dans la rue à colporter des marchandises, à cirer les chaussures, à fouiller les ordures. Ils sont souvent les seuls de leur famille à ramener de l’argent à la maison. Ils ne vont pas à l’école.

Ceux sont tous ces enfants que Senden Home recueille chaque jour depuis plus de 40 ans.

Comment ?

Senden Home vise avant tout à rétablir la relation parents-enfant chaque fois que cela est possible. L’association agit comme médiateur entre les jeunes et leurs familles.

Elle œuvre donc sur deux pôles :

Le foyer de Binangonan

Un centre d’accueil et d’hébergement à court terme, lieu de vie entre la rue et le retour à la maison si cela est possible. Ce foyer accueille des garçons de 7 à 12 ans. Ils sont logés, nourris, blanchis, reçoivent un enseignement adapté pour ensuite intégrer une école de quartier, bénéficient de soins médicaux, d’une vie sociale et d’une éducation basée sur des principes de vie en communauté (participation des enfants aux tâches ménagères, principe du « faire ensemble », esprit d’équipe, valeur du travail). Des assistances sociales se chargent de retrouver les parents ou la famille des enfants recueillis et de faciliter le retour de l’enfant en jouant un rôle d’accompagnant et de médiateur. Les enfants qui ne peuvent pas retourner chez eux restent au foyer.

Le programme d’aide aux enfants dans leur famille 

Il s’agit là souvent des enfants qui ont d’abord été recueillis au foyer et qui ont pu retourner dans leur famille. Ce programme s’adresse également aux filles. L’association Senden Home accompagne les jeunes dans leur éducation jusqu’à une formation professionnelle ; elle prend en charge les frais de scolarité, les livres, les frais de transport et apporte aussi aux familles une aide financière, alimentaire, vestimentaire et médicale si nécessaire. Une assistante sociale rend régulièrement visite aux familles et aux enseignants responsables des enfants, elle guide et conseille parents et enfants.

L’organisation, son but

L’équipe éducative de Senden Home est composée de 13 salariés et de 1 bénévole, éducateurs et travailleurs sociaux. Ils s’occupent des enfants du foyer 24h/24.

L’objectif de Senden Home est d’accompagner les enfants des rues de Manille. Pour qu’ils deviennent des jeunes conscients de la valeur et de la dignité humaines. Aujourd’hui, de nombreux anciens du foyer, devenus adultes, apportent aide, conseils et soutien aux jeunes et aux membres de Senden Home.

« Senden Home espère être un des maillons qui aidera des enfants des rues à devenir des citoyens responsables qui à leur tour seront vraiment concernés par le bien-être des autres et le développement de la société dans laquelle ils vivent. »

Pour en savoir plus : http://sendenhome.org/

Senden Home est représentée en France par Route sans frontière.

 

Merci pour votre soutien ❤ .

+ Il n’y a pas encore de commentaire

Ajouter le vôtre

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.